Ils ont surmonté leur surdité pour atteindre leur rêve ! Voici 6 exemples de réussites d’oreilles mordues

Ils ont surmonté leur surdité pour atteindre leur rêve ! Voici 6 exemples de réussites d’oreilles mordues

Qu’ils soient musicien, champion de surf ou encore président, ils ont tous des parcours époustouflants et ce malgré une surdité.

Ils sont la preuve que l’on peut réussir avec un handicap. Parfois la surdité est apparue pendant leur carrière et ils ont dû s’y adapter et d’autres fois, c’est cette surdité qui a été le moteur de leur réussite.

Le saviez-vous, que Beethoven était atteint de surdité ? Que Bill Clinton a été appareillé alors qu’il était président ? Je vous en dis plus dans cet article !

Beethoven, un prodige de la musique

Deux mois avant ses 32 ans, Ludwig von Beethoven écrit dans son testament de Heiligenstadt : “Je ne parviens pas me résoudre à dire aux gens : parlez plus fort, criez, car je suis sourd. C’est à travers ses carnets, que l’on découvre la surdité de Beethoven. Elle serait apparue dès sa 27ème année. Son déficit auditif ne l’a pas arrêté pour autant. Il a continué à écrire des chef d’oeuvres dont la 9ème symphonie ! N’entendant plus les aigues, il aurait continuer à composer sur des fréquences médium à grave selon les musicologues.

Pierre-Olivier Coutant, champion de surf

Pierre-olivier est malentendant profond depuis son plus jeune âge. Son handicap ne l’a pas empêché de continuer et de briller dans sa passion : le surf. Dans l’eau, il utilise un autre sens que son ouïe pour entendre les vagues, il sent les vibrations de la mer. Il a été trois fois champion de France de surf adapté. Grâce à la notoriété qu’il a acquis, il a réalisé un de ses autres rêves : devenir prof de surf.

Encore un exemple qui prouve que l’on peut réussir avec une surdité ! Et aujourd’hui, il donne des cours à des sourds et malentendants à Anglet. France 5 a réalisé un chouette reportage sur lui que je vous invite à visionner en replay ici.

Bill Clinton, 42ème président des Etats Unis (1993-2001)

Bill Clinton a payé les frais d’une jeunesse un peu trop rock’n’roll ! En 1997, alors qu’il enchaîne un deuxième mandat présidentiel, on lui diagnostic une perte auditive moyenne. Il sera donc appareillé dans la foulée, âgé seulement d’une cinquantaine d’année. Sa perte auditive ne l’a pas empêchée de continuer son mandat jusqu’en 2001 !

Aujourd’hui, il sensibilise l’opinion public sur la perte d’audition et milite pour l’accès des jeunes aux prothèses auditives par le biais d’une fondation, la Starkey Hearing Foundation. Chapeau Mr Clinton !

Emmanuelle Laborit, molière de la révélation théâtre

Emmanuelle est une comédienne française, sourde de naissance, elle a reçu un oscar pour son rôle dans la pièce “les enfants du silence” en 1993. Elle a également écrit un roman autobiographique, “le cri de la mouette”.

Aujourd’hui, elle dirige l’International Visual Theatre, un centre de formation et Théâtre où la langue des signes est pratiquée et mise en valeur ! Elle milite d’ailleurs activement pour que la langue des signes soit reconnue comme une langue à part entière et que notre société soit plus accessible aux sourds et malentendants. Sur ce plan là, la France est très en retard par rapport à d’autres pays. Aux états-Unis par exemple, toutes les émissions sont sous-titrés. Alors qu’en France, une émission n’est sous-titrée que si l’émission atteint un certain seuil d’audience…

Yann-Alrick Mortreuil, danseur professionnel

Vous l’avez sûrement vu briller dans Danse avec les stars ! Yann-Alrick Mortreuil, danseur professionnel est atteint d’une surdité sévère. Sa surdité a été diagnostiquée très tôt dans son enfance et il en a fait sa force. Il a trouvé son moyen de communication par excellence : la danse. Son parcours n’a pas été facile pour atteindre son niveau de carrière ! C’est pourquoi aujourd’hui, il milite en tant que véritable ambassadeur de la surdité, en espérant changer les mentalités face à ce handicap.

Virginie Delalande, avocate

Révélée dans l’émission le Grand Oral de France 2 (vidéo de l’article), Virginie Delalande nous a donné bien des frissons ! Je l’ai d’ailleurs choisi pour illustrer cet article car son parcours et son discours sur la différence sont exceptionnels. Diagnostiquée sourde très profonde à la naissance, elle n’a rien lâchée pour atteindre son objectif et devenir avocate. Et pourtant, nombreux sont ceux qui lui ont dit que c’était impossible…

Vidéo : Virginie Delalande, une voix pour les sourds et malentendants

“Mille fois, j’ai eu envie d’abandonner”

“Je suis devenue avocate parce qu’on m’a dit que c’était impossible”

“Je suis devenue avocate, parce que je connais ce sentiment d’injustice, celui qui nous prend aux tripes et vous empêche de dormir. Celui qui répète “pourquoi moi ?”

Pour pouvoir communiquer avec les entendants, elle prend des cours d’orthophonie pendant 20 ans. Elle a également fait un très grand travail sur elle-même pour accepter sa différence. Elle ne considère plus son handicap comme une limite ou un obstacle à ses ambitions. Sa surdité, elle a réussi à en faire une force !

Elle souhaite faire connaître sa voix au grand public, pour nous faire passer un message : nous sommes notre propre limite. Et c’est “notre force de vie”, qui nous fera aller au delà de “nos limites”. Cette force de vie, c’est cette énergie qui nous habite et elle peut être alimentée par notre différence.

Aujourd’hui, elle est coach et conférencière, et son objectif est de changer le regard de la société et des entreprises sur le handicap. Pour en savoir plus sur son parcours, Arte a réalisé un reportage d’une dizaine de minutes très bien fait que je vous invite à regarder ici.

Et vous, quelle est votre plus grande réussite ?

Je souhaiterai partager, à travers ce blog, des réussites de personnes malentendantes qui prouvent qu’un handicap ne doit jamais stopper nos envies ou nos passions. Et que bien au contraire, cette différence peut devenir notre force et notre alliée.

Personnellement, je suis très fière d’avoir un bac +5, d’avoir jouer au rugby, de faire du théâtre, du surf, de voyager, de vivre à l’étranger et tout ça avec deux oreilles mordues ! 

Si vous souhaitez me partager l’une de vos réussites et qu’elle soit publiée sur ce blog, je vous invite à m’envoyer un email à contact@oreillemordue.com ou bien remplir le formulaire sur ma page contact.

And Yes ouïe can !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *